Rapports d'activites

Rapports d'activités

Au début de l'année dernière le département de l'économie a confié à Gastrovaud la mission d'ouvrir et d'exploiter un restaurant d'application destiné à l'intégration des chômeurs de l'hôtellerie et de la restauration.

Après une étape de mise en place nécessaire à l'organisation de ce projet, nous avons accueilli en date du 2 mai 2007 les premiers participants au programme mis en place par Monsieur José Bory, chef de projet.

De 14 assurés lors de l'ouverture nous accueillons à ce jour 28 personnes réparties sur nos trois domaines d'activités.

  • la cuisine :18 participants, aides de cuisine, commis de cuisine, cuisiniers et pâtissiers,
  • le service : 7 participants, sommelières, sommeliers et employés de buffet,
  • la lingerie : 3 participantes, lingères et employées en intendance.

Envoyés par les différents offices régionaux de placement du canton, les demandeurs d'emplois ont tous des connaissances et des compétences dans leurs métiers respectifs. La plupart sont qualifiés tandis que les autres disposent très souvent de plusieurs années d'expérience en restauration.

Directement plongés dans la réalité du monde du travail, les participants sont accompagnés par une équipe de professionnels chargés de l'accompagnement. Le programme, qui dure trois mois alterne entre théorie et pratique.

Une remise à niveau des connaissances théoriques professionnelles est bénéfique pour nos participants. Nous nous efforçons de compléter leur formation avec pour objectif de les réinsérer rapidement sur le marché du travail.

Nous constatons que la plupart des personnes intégrées au sein de notre équipe éprouvent du plaisir à retrouver un rythme de travail quotidien, et également une satisfaction à maintenir des gestes professionnels non exercés depuis parfois plusieurs mois.

Durant le temps passé au restaurant d'application, nous autorisons volontiers l'un ou l'autre des participants à effectuer une journée d'essai auprès d'un futur employeur. Cette démarche souvent déterminante donne la possibilité aux deux parties de se rendre compte concrètement d'une collaboration directement sur le lieu de travail.

Nous enregistrons et affichons les offres de la part des employeurs de la branche. Si le profil souhaité correspond précisément à l'un de nos assurés, nous nous chargeons d'établir le contact entre les deux parties.

Nous sommes donc en 1ère ligne pour conseiller les assurés sur un poste auquel ils pourraient prétendre. Pouvoir les observer au quotidien en exerçant leur métier au sein de notre structure nous donne la possibilité de poser un regard juste et professionnel sur leurs compétences.

En connaissance du futur employeur, nous pouvons personnaliser la formation de nos participants, afin qu'ils arrivent dans les meilleures conditions et qu'ils s'intègrent rapidement sur leur nouvelle place de travail.

A ce jour nous sommes très heureux de constater que sur les quelques 75 assurés qui ont intégré La Pinte Vaudoise, 33 d'entre eux ont signé un contrat de travail alors qu'ils occupaient un poste au sein de notre brigade. Ce qui nous donne un 45% de réinsertion professionnelle.

Cette réussite est le résultat d'un travail d'équipe réunissant des qualités non seulement professionnelles mais également humaines, afin de créer une ambiance de travail saine et emprunte de dynamisme.

José Bory, le 28 mars 2008

Arrivé au terme de deux années d'exploitation, le restaurant d'application a trouvé sa vitesse de croisière et rencontre un réel succès. La mise en place de cette structure s'avère justifiée et bénéfique pour les participants qui intègrent notre programme de formation.

L'objectif initial du nombre d'assurés fixés à 28 s'est révélé au fil des mois être insuffisant. Le développement croissant de la clientèle du restaurant, ainsi que le mandat accepté concernant la confection de repas livrés en service traiteur auprès de garderies de Pully, nous assure au quotidien un nombre de 190 repas préparés par notre brigade de cuisine.

Ce volume de travail a permis d'augmenter la capacité d'accueil des participants notamment en cuisine (20 postes dans ce secteur). Il faut relever que les postes d'aide de cuisine permettent d'intégrer des assurés au bagage professionnel peu étoffé au niveau des connaissances culinaires.

Le fait d'intégrer ces gens là à des travaux de préparation et de production de marchandises brutes, leur donne la possibilité de participer à des tâches valorisantes et accéder ainsi à une collaboration étroite avec les cuisiniers.

Motiver, encadrer, puis mesurer la progression tout en validant les acquis sont devenus des éléments clés et essentiels au sein de l'équipe d'encadrement.

La possibilité d'avancer et de "tirer" le participant vers le haut est notre volonté. Les travaux de coaching et d'accompagnement sont présents au quotidien à La Pinte et les responsables de secteurs fournissent des efforts continuels afin de garder cet état d'esprit intact.

La qualité de l'encadrement au sein de la structure est primordiale. Les évaluations régulières des participants et le suivi que mènent le responsable d'exploitation et son équipe sont nécessaires au suivi et à l'accompagnement du participant.

L'écoute, le dialogue et les conseils souvent pertinents permettent une reprise en mains du demandeur d'emploi.

Il est important de relever qu'une confiance retrouvée par le biais d'une gestuelle professionnelle est bénéfique à l'équilibre mental et social des assurés assignés en PET.

L'habillement (uniforme, badges) portés par les assurés, leur redonne une fierté au travail.

Une certaine fermeté est aussi de rigueur, il ne faut pas occulter un certain absentéisme des participants.

Nous remarquons que ce n'est pas la fréquence ou la durée d'une mesure de réinsertion qui fait la différence, mais plutôt la qualité de l'encadrement. Les sorties pour reprise d'emploi constatées durant ces deux années d'exercice sont très encourageantes.

En mars 2009 nous avons ouvert un poste d'aide concierge à La Pinte, ce qui porte le nombre de 32 postes au sein du PET (projet, emploi temporaire.)

Le taux d'occupation est quasiment complet bien que nous déplorons qu'à plusieurs reprises certains postes restent "vacants" durant plusieurs semaines. Cela faute d'assignation d'assurés de la part des conseillers ORP.

Notre objectif est de privilégier la formation au sein des secteurs d'activités et d'effectuer dans la mesure du possible une formation au cas par cas en tenant compte des souhaits des participants.

Nous souhaitons également élargir notre réseau afin de pouvoir faire bénéficier nos confrères hôteliers restaurateurs des compétences et de l'engagement des personnes suivant la mesure. Une formation spécifique en rapport au poste repourvu est envisageable dans la structure de La Pinte.

José Bory, le 1er mai 2009

Après trois années d'activité, le restaurant d'application rencontre un vif succès. L'étroite collaboration entre nos différents secteurs permet d'assurer un accueil ainsi qu'un service personnalisés et les mets proposés régalent notre clientèle.

Le nombre d'assurés ayant suivi notre programme de formation à ce jour est conséquent. Pour rappel La Pinte dispose d'une capacité d'accueil de 32 postes répartis dans 3 secteurs d'activités (cuisine, service, lingerie-buanderie-intendance).

A ce jour nous comptabilisons 420 assignations au programme PET. Ce chiffre regroupant des assurés LACI ainsi que des RI. Ces demandeurs d'emploi ayant une expérience dans la branche retrouvent confiance et motivation en réintégrant le monde du travail.

Evoluer au centre professionnel de Gastrovaud suscite la motivation auprès de nos participants et éveille leur intérêt envers les métiers de la restauration.

Intégrer une équipe de professionnels, axée sur la formation continue et la rigueur, leur permet également de gagner en confiance et de bénéficier d'une valorisation reconnue auprès d'éventuels employeurs.

Il est fréquent de constater chez nos participants, et cela à notre satisfaction, un réel plaisir de retravailler : reprendre un rythme de travail et réactiver leurs réflexes professionnels souvent mis de côté durant plusieurs mois se veulent bénéfiques au niveau d'une confiance personnelle retrouvée.

Les contacts que nous entretenons avec le service de l'emploi sont excellents. Les conseillers ORP des différents bureaux de placements du canton de Vaud ont connaissance de la qualité de nos prestations et assignent régulièrement des assurés à suivre notre programme PET.

Conformément à la demande du service de l'emploi, les travaux entrepris pour la certification AOMAS (association des organisateurs des mesures du marché du travail en Suisse) ont été effectués. Le certificat de qualité a été délivré à La Pinte en date du 2 décembre 2009. Ce dernier est affiché dans le hall d'entrée de Gastrovaud.

Le travail concernant la réalisation des documents à produire pour répondre à la norme fut conséquent. Chacun des collaborateurs fixes s'est vu remettre le Manuel de Management de l'entreprise. Une charte éthique a été élaborée et peut être consultée dans le Restaurant.

Le site internet de La Pinte est désormais opérationnel. De nombreuses informations peuvent être consultées, celles-ci donnant des renseignements sur le fonctionnement de notre structure ainsi que sur nos propositions de menus, banquet et service traiteur.

Il est important de mentionner que les restaurateurs et hôteliers du canton peuvent déposer directement sur le site leurs offres d'emploi (s'ils recherchent un collaborateur). L'annonce est aussitôt affichée sur le tableau en salle de travail consultable par les participants. A relever qu'il est devenu fréquent que nous recommandions les services d'un assuré auprès d'un confrère.

Notre Restaurant, dont la clientèle se compose en majeure partie d'habitués, rencontre un vif succès et affiche souvent complet. Ce constat est le fruit des efforts constants de nos brigades de cuisine et de service qui ont un objectif commun, celui d'apporter plaisir et satisfaction de la table à nos clients.

La demande concernant nos prestations en "service traiteur" est courante, ce qui nous permet d'intégrer des participants. L'un des "challenge" relevé ce printemps en date du 12 avril, a été l'organisation de la manifestation en l'honneur du 50ème anniversaire du décès du général Guisan. Une trentaine de collaborateurs fixes et participants ont œuvré à cet événement qui fut une belle expérience et une parfaite réussite.

Constamment à la recherche d'amélioration des connaissances de nos participants, des séquences de "micro-formations" ont été mises en place. Elles sont enseignées tout au long du programme à raison de 15 à 20 minutes chacune; apportant un enseignement pratique, court et précis permettant de combler les éventuels moments creux de la journée.

L'équipe d'encadrement n'a subi pratiquement aucun changement depuis la mise en place du restaurant d'application, ce qui permet d'entretenir l'esprit collégial au sein des différents secteurs d'activités.

José Bory, le 1er mai 2010

Quatre années se sont écoulées depuis la création du Restaurant d'Application. Soucieux d'apporter un accompagnement optimal auprès des participants suivant notre programme PET, les responsables des secteurs (service, cuisine et lingerie-intendance) ne ménagent pas leurs efforts afin de dynamiser le quotidien.

Les séquences de "micro-formations" effectuées à raison de deux fois par semaine (en sus des périodes de formation habituelles), permettent à certains assurés de "revoir leurs classiques" et pour d'autres d'étoffer leur bagage professionnel et de gagner en connaissances.

Encadrer, motiver et encourager nos participants à aller de l'avant en se projetant dans le futur tout en exerçant leur profession est devenu au fil des ans, la voie idéale afin de reprendre confiance et retrouver équilibre et sérénité.

Privilégier l'écoute en installant une proximité favorable à la discussion, permet d'établir un climat social et bénéfique en appartenance à un groupe. L'univers de la restauration permet de faire ressortir l'aspect de complémentarité entre chacun des secteurs, ceci dans un but commun : satisfaire et répondre aux besoins de notre clientèle.

La Pinte offre la possibilité à chaque assuré quelque soit le poste occupé de se sentir utile et valorisé en alliant la conviction d'être un maillon clé au sein des brigades de cuisine, service ou lingerie - intendance. Ce qui colle parfaitement à la réalité.

La fréquentation du Restaurant est non seulement régulière. Elle permet d'organiser les services de manière professionnelle en alternant clientèle individuelle et de gérer l'arrivée des groupes se trouvant en séminaire dans les locaux de Gastrovaud. Ce qui permet d'installer une certaine fluidité lors des services de midi qui sont fréquemment très denses.

Les participants sont impliqués aux différents services pratiqués à La Pinte et sont constamment confrontés à la réalité du monde du travail. Certains souhaitent effectuer l'entier de leur mesure PET (3 mois) afin de recevoir un certificat de travail validant cette expérience bénéfique à faire valoir sur leur CV.

A mentionner qu'il est arrivé à plusieurs reprises qu'un assuré demande à pouvoir prolonger son stage à La Pinte, ceci dans le but de gagner en connaissances ainsi qu'en compétences. L'encadrement ainsi que l'accompagnement personnalisé apporté à l'encontre de chacun d'eux est favorable à leur progression.

Dans ce cas un rapport d'objectif est rédigé puis adressé au conseillé ORP de l'assuré, cela afin de justifier le renouvellement de la mesure en fixant des objectifs ciblés. Le participant adhère à une dynamique qui lui permet de progresser sous forme de "palier" en validant ses acquis au fil des semaines.

Le premier audit de suivi concernant la certification AOMAS a eu lieu en octobre 2010. Deux éléments nouveaux ont été mis en place afin de répondre à la norme.

Le premier concerne la mise en place du document : "Fiche d'accord d'objectifs et d'évaluation du Participant en mesure PET". Ce document est rempli par le responsable de secteur avec le participant au début de sa formation. Les objectifs sont discutés et définis entre les deux parties. Un point de situation est effectué en cours de stage puis, au terme du PET un entretien a lieu sous forme de bilan, celui-ci basé sur l'évolution constatée en utilisant la grille d'évaluation.

Le second concerne l'évaluation de chacun des collaborateurs fixes de La Pinte. Il est important de rappeler que chacun des employés de La Pinte est considéré comme "personnel encadrant" et se veut responsable de l'accompagnement des assurés qui sont assignés au sein de notre organisme.

Le site internet de La Pinte est fréquemment visité. Il est intéressant de constater que la plupart des DE visitent notre site avant de venir en entretien préalable et ont de ce fait une vision globale sur notre fonctionnement avant d'entrer en mesure.

Les restaurateurs - hôteliers de notre canton ont (depuis quatre ans) connaissance de nos activités et font fréquemment recours à nos services lorsqu'ils recherchent du personnel.

A ce jour nous comptabilisons 549 assignations au programme PET. Ce chiffre regroupant des assurés LACI ainsi que des RI.

José Bory, Responsable d'exploitation, 1er mai 2011

Rapport d'activités après 5 ans d'exploitation Cette cinquième année d'exploitation a été marquée par les importants travaux de rénovation entrepris au sein du bâtiment Gastrovaud. Malgré les nuisances occasionnées durant plusieurs mois, ainsi que la fermeture du restaurant, le programme PET a pu être maintenu.

En effet, grâce à une tente installée entre les deux bâtiments du centre professionnel, aménagée tel un restaurant, nous avons pu accueillir notre clientèle durant la période estivale. Des spécialités cuisinées au gril, ainsi qu'à la plancha ont été proposées, ce qui a été très apprécié.

Outre la complexité de maintenir au top la qualité du service et de la cuisine durant cette période, les collaborateurs chargés de l'encadrement ont redoublés de rigueur afin de maintenir les objectifs de la mesure, à savoir : esprit d'équipe, coaching, accompagnement et renforcement des périodes de formations enseignées à l'encontre des participants astreints au programme PET.

Dans le courant du mois de septembre 2011, le nouveau visage du Restaurant d'Application "Pinte Vaudoise" a été dévoilé. C'est avec fierté que nous avons accueilli notre clientèle dans des locaux flambant neuf. Ceux-ci ont fait l'unanimité concernant leur aménagement, et nous avons rapidement pris possession des lieux. Fonctionnel et lumineux, le restaurant est agréable et contribue à la mise en valeur de nos prestations, celles-ci autant du côté du service que de la cuisine.

Tout au long de cette cinquième année d'exploitation, nous avons poursuivi notre entente parfaite avec les différents ORP du canton. L'importance de la communication avec les conseillers en placement est prioritaire, afin d’assurer un suivi pour chaque participant assigné au programme PET.

Mettant en avant les compétences de nos assurés, nous restons attentifs à établir un climat de confiance basé sur le respect. Cela permet aux demandeurs d'emploi d'évoluer sereinement, tout en ayant la possibilité de dévoiler leur potentiel "sur le terrain", en réactivant leurs réflexes professionnels.

Pour les collaborateurs chargés de l’encadrement, il est encourageant de constater la progression des participants. Epanouissement, prise de confiance et motivation à vouloir se projeter dans le futur, sont des éléments fondamentaux, qui permettent de se préparer au mieux aux entretiens d’embauche.

Il est certain qu'un passage à La Pinte, reste une expérience enrichissante. De plus, celle-ci est de bon augure à faire figurer sur un CV.

Il est important de relever que le fait de suivre une formation au cœur du centre professionnel de Gastrovaud engendre une certaine dynamique. L’esprit formation omniprésent que l’on retrouve en ces lieux, a pour effet de conditionner le participant sur ce critère. Ce qui l’amène à adhérer au programme PET, en acceptant les règles et les spécificités liées aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration.

Le questionnaire d'évaluation que les participants retournent une fois la formation terminée, témoigne de leur satisfaction et de l'utilité du programme.

La fiche "accord d’objectifs et d’évaluation du Participant" utilisée par les responsables de secteurs lors des entretiens de suivi, permet de valider les compétences et d’identifier les éventuelles lacunes. Cet outil reste un élément déterminant afin d'amener le participant aux objectifs fixés par le CP et l'organisateur de mesure.

La fréquentation du restaurant est régulière. Nous affichons complet lors de nombreux services. Ce résultat positif est le fruit d'efforts constant, réalisés dans un esprit d'équipe et professionnel par le personnel encadrant.

Depuis le printemps 2011, La Pinte assure le service traiteur de la Maison de l'Elysée, pour les conseillers d'état de notre canton. Cocktail dînatoire, lunch et dîner sont fréquemment concoctés par notre brigade de cuisine.

Le second audit de suivi concernant la norme AOMAS a eu lieu dans le courant du mois d'octobre. Les exigences liées à cette certification impliquent de nombreuses procédures à appliquer et à respecter. Après trois ans de certification, La Pinte fera l'objet d'un nouvel audit afin de répondre entièrement à la nouvelle norme 2010.

A ce jour nous comptabilisons 699 assignations au programme PET. Ce chiffre regroupant des assurés LACI, RI ainsi que depuis janvier 2012 des PI (participant en projet d'insertion). Ces derniers remplacent les RI suite au changement de loi.

José Bory, Responsable d'exploitation, 1er mai 2012

Au fil des ans, le programme de formation proposé aux demandeurs d’emploi issus des branches de l’hôtellerie et de la restauration est devenu une mesure reconnue par les différents ORP.

La rigueur et le professionnalisme de notre équipe d'encadrement ont fait leur preuve, ce qui nous permet de jouir d'une excellente réputation.

Dans le courant du mois de mai 2012, les responsables des ORP du canton ont visités nos locaux. Ce fut l’occasion de présenter concrètement le fonctionnement de notre structure.

Lors de cette visite, les responsables des secteurs cuisine, service, lingerie & buanderie ont répondu aux nombreuses questions qui leur ont été posées. Ils ont eu l’opportunité de s’exprimer sur les éventuels problèmes rencontrés. Ce moment d'échange a été apprécié par chacun. Un repas concocté et servis par les assurés présents ce jour-là, a clôturé cette journée très enrichissante.

Au terme de cette sixième année d'exploitation, pas moins de 841 assurés ont été assignés au programme. Le retour en emploi durant la formation à La Pinte est honorable. Il est également intéressant de constater que le fait d’assigner un DE à suivre une mesure PET, déclenche une reprise d’emploi auprès de ce dernier.

Si la majorité des assurés suivant notre programme est principalement constituée de LACI, plusieurs bénéficiaires du PI sont assignés et profitent de notre formation. Cette catégorie de participants nécessite davantage de suivi, ainsi qu'un coaching personnalisé. Cela dû principalement a une longue durée d'inactivité, d'où la nécessité d'une reprise au travail de manière progressive. Retrouver confiance tout en réactivant les réflexes professionnels de chacun, reste un élément clé afin de remettre le "pied à l'étrier" et mieux rebondir.

La possibilité pour les employeurs de bénéficier de nos recommandations ainsi que de l’avis de professionnels sont des éléments appréciés lors du recrutement de nouveaux collaborateurs. Nous libérons volontiers nos assurés afin qu'ils puissent effectuer 1 à 2 jours d’essais chez un employeur éventuel.

En juin 2012 l’assemblée générale de l’AOMAS a eu lieu dans nos locaux. Une présentation distincte entre le programme PET ainsi que sur les activités du centre professionnel de Gastrovaud a été faite par M. Bory.

Dans le courant du mois d’octobre, l’audit AOMAS conduisant au renouvellement de la norme a eu lieu. Nécessitant certains compléments, la certification a été validée quelques semaines plus tard.

Afin d'apporter un accompagnement aux assurés durant les ARE, notre secrétaire Mme Léonardi a suivi une formation portant sur l'aide à la recherche d'emploi. Les participants peuvent désormais bénéficier des conseils avisés de cette dernière lors de la rédaction et la mise à jour de leur CV, ainsi que d'une lettre de motivation.

Le volume de travail au sein du programme est soutenu et concerne tous les départements. La capacité d'accueil couvre un total de 34 postes répartis au sein des différents secteurs d'activités. La cuisine assure la production de 300 à 350 repas au quotidien. Ce chiffre comprend la clientèle du restaurant, les candidats suivant les cours pour l'obtention de la licence d'exploitation, les apprentis, ainsi que les repas labélisés "Fourchette Verte Junior" livrés sous forme de service traiteur auprès de garderies.

Le restaurant d'application affiche complet régulièrement. Très fréquenté par une clientèle de plus en plus nombreuse et fidèle, nous apportons un soin particulier à maintenir créativité, originalité et qualité dans nos offres (mets & vins). Ce résultat qui nous réjouit, est un moteur bénéfique qui nous force à maintenir une qualité optimale, régulière et constante.

Les assurés qui ont suivi notre programme PET, sont pour la plupart très satisfaits de leur passage à La Pinte. Un questionnaire de satisfaction remis auprès de chacun permet de récolter leur impression.

Situé au cœur du centre professionnel de Gastrovaud, nos participants évoluent dans un climat axé sur la formation. A cela s'ajoute le fait qu'ils côtoient de nombreux adultes en formation.

A n'en pas douté une synergie se crée, suscitant intérêt et volonté à se replonger dans l'univers du travail. Accepter de revoir ses classiques pour certains, tout en remettant à niveau leurs connaissances devient source de motivation et de valorisation personnelle.

José Bory, Responsable d'exploitation, 1er mai 2013

Après 7 ans d'activité, le programme a permis d'accueillir 1'023 demandeurs d'emplois issus des branches de la restauration et de l'hôtellerie. Si la plupart d'entre eux sont au bénéfice d'une qualification obtenue au terme d'une formation et disposent de plusieurs années de pratique, certains ont appris le métier "sur le tas". D'autres débutent dans nos métiers et occupent des postes sans qualification requise, tels qu'en intendance ou à l'office. Un coaching ainsi qu'un encadrement personnalisé à l'égard de chaque participant se doit d'être appliqué au cas par cas.

Les collaborateurs de La Pinte officiant comme "personnel encadrant", se doivent d'appliquer certains principes nécessaires à la bonne conduite du projet. Rigueur et empathie sont des éléments-clé à appliquer au quotidien et permettent de mener à bout la mission qui nous a été confiée.

Un climat de confiance est installé afin que chaque assuré puisse trouver sa place au sein de notre structure. Le respect, la confiance et la tolérance sont des valeurs essentielles. La qualité de l'ensemble de nos services a permis d'élever La Pinte à un établissement de renom et nous en sommes très fiers.

Il arrive que certains assurés, demandent de leur plein gré d'être assigné à La Pinte. Cela dans le but de suivre notre programme et de bénéficier de nos conseils. Une mise à niveau des connaissances ainsi qu'une validation des acquis permettent à chacun de vivre une expérience enrichissante dans un milieu où la formation est omniprésente. Celle-ci est de bon augure à mentionner sur un CV.

En date du 1er mai 2013, M. Anthony Laplagne a repris le poste de chef pâtissier. Les participants intégrés dans ce département, peuvent développer des compétences dans l'élaboration de dressages destinés à une clientèle de restauration.

En juin 2013, La Pinte Vaudoise s'est déplacée dans les jardins de la Maison de l'Elysée et a officié comme traiteur. Un cocktail dînatoire concocté par notre brigade de cuisine a été servi à quelques 145 invités en l'honneur de la nuit de l'image associée aux 80 ans du photographe Monsieur René Burri. Cette expérience qui s'est déroulée en plein air a été l'occasion d'intégrer plusieurs participants de notre programme.

En septembre a eu lieu la journée "portes ouvertes" des organisations de mesure PET. La Pinte permettant de se restaurer, un nombre important de conseillers ORP ont allié visite et lunch.

Les responsables des secteurs cuisine, service et lingerie ont pu commenter leurs activités et répondre aux questions posées. Cette journée s'est révélée constructive et enrichissante sur de nombreux points, notamment sur l'échange avec les conseillers.

La Pinte Vaudoise a été sujette à un audit effectué par la cour des comptes. Ce dernier a confirmé la bonne tenue de notre structure.

L'audit annuel de suivi concernant la norme AOMAS a eu lieu en avril 2014. La certification est désormais maintenue jusqu'en 2016. La mise à jour des différents documents imposés par la norme nécessite non seulement de la rigueur, mais également un soin au niveau administratif sans faille.

Un poste d'aide gouvernante a été créé et ouvert au printemps. Celui-ci permet à notre gouvernante, lors de son absence, de confier des responsabilités à une assurée dont les compétences correspondent au profil souhaité. Le département lingerie-buanderie & intendance permet d'accueillir 8 participants au programme, dont 2 aides-concierge. Ce poste (aide gouvernante) requiert une bonne connaissance des domaines qui le compose, soit : la lingerie-buanderie, l'intendance et les différents travaux liés à la conciergerie d'immeuble.

Ce qui porte la capacité d'accueil de La Pinte à 35 postes. Le volume de tâches administratives reste conséquent. Chaque dossier est traité en toute confidentialité. Une étroite collaboration avec les conseillers en placement est maintenue, permettant un regard constant sur les objectifs fixés en début de mesure.

Le restaurant jouit d'une excellente réputation et affiche régulièrement complet. Les efforts fourni autant par nos collaborateurs que par nos participants sont multiple, ils comprennent le choix et la qualité des produits travaillés, la présentation des assiettes, l'accueil et le service apporté à la clientèle. La tenue impeccable de nos espaces contribue au bien-être de notre image. Les décorations florale apportent une touche harmonieuse à l'ambiance que nous nous efforçons de maintenir dans un lieu que nous souhaitons convivial en maintenant un esprit professionnel.

José Bory, Responsable d'exploitation, 1er mai 2014

Rapports d'activites

BESOIN DE RECRUTER ?

Nous formons vos futurs collaborateurs !

Recruter